Lorsque nous, les femmes, devenons réceptives et à l’écoute de nos rythmes féminins et à ceux de la nature, il se passe quelque chose de magique. Nous redécouvrons ce que signifie réellement être femme et accédons à une dimension sacrée : notre féminité.

 

Vivre sa féminité ne consiste pas à répondre à des critères extérieurs de beauté. Vivre sa féminité est un état de conscience. C’est expérimenter un état intérieur de profonde connexion avec l’origine de la vie, avec cette force primordiale qui donne la vie, la préserve et la nourrit.

 

Dans la tradition du Kundalini yoga, on y fait référence avec l’Adi Shakti, l’énergie créatrice dans sa plus pure expression. La voie de chaque femme est de reconnaître cette force primordiale en elle-même et de l’éveiller. Chaque femme est porteuse de ce pouvoir féminin divin qui n’attend que d’être reconnu et éveillé. Cette puissance créatrice, c’est la Shakti, l’aspect féminin du divin : la Déesse. Lorsque la Shakti s’éveille dans le corps, elle se nomme Kundalini.

 

En effet, l’énergie féminine à son niveau le plus élevé dans le corps physique se nomme Kundalini. Autrement dit, lorsque Dieu (ou le Divin) s’éveille dans notre corps, il se nomme Kundalini. Cela peut se produire autant chez l’homme que chez la femme, puisque chacun d’entre eux possède les deux polarités : féminine et masculine.

 

 

Kundalini au féminin

 

La pratique du Kundalini yoga, les kriyas et les méditations profondes, permettent à la femme de définir sa véritable identité, son sentiment de sécurité et sa force. La pratique lui permet de vivre sa féminité comme une voie de bien-être et de conscience qui l’éveille à sa sensibilité, à sa grâce, à son pouvoir et à sa noblesse.

 

Cet éveil de la Shakti nous permet d’expérimenter la grâce et la plénitude. Pour moi la grâce fait référence à un état de pureté, de beauté et de fluidité. C’est l’état qui me garde dans la connexion, dans le « flow » et dans l’émerveillement… c’est l’état qui me permet d’expérimenter la PLÉNITUDE.

 

Je reviens tout juste d’une retraite de Surf & Kundalini yoga au Costa Rica avec un groupe de déesses incroyable. Le thème de notre retraite était justement la Plénitude et la connexion avec la Shakti. Je vous partage un extrait d’un rituel que nous avons fait chaque matin, à la fin de nos sadhana. Il s’agit d’une méditation kundalini pour honorer la Shakti et l’inviter à s’éveiller en nous.

 

Extrait vidéo : Adi Shakti

 

Mantra :

Adi Shakti, Adi Shakti, Adi Shakti, Namo Namo

(I bow to the Primal Power)

Sarb Shakti, Sarb Shakti, Sarb Shakti, Namo Namo

(I bow to the all encompassing Power and Energy)

Pritham Bhagvati, Pritham Bhagvati, Pritham Bhagvati, Namo Namo

(I bow to that which God creates)

Kundalini Mata Shakti, Mata Shakti, Namo Namo

(I bow to the creative power of the Kundalini, the Divine Mother Power)

 

Vous pouvez pratiquer cette méditation pendant 11 minutes.

 

 

S’ancrer dans la Plénitude

 

Ce qui me plaît beaucoup des méditations kundalini, c’est qu’on y retrouve différents types de méditations : certaines passives, d’autres plus rythmiques et actives combinant mantras, pranayamas et postures. Et ce qui me plaît surtout, c’est l’état de béatitude, de connexion et de plénitude provoqué par la pratique. Nous accédons à notre puissance créatrice, à une joie profonde et à notre invincibilité : lorsque nous sommes profondément connectées à notre âme, aucune peur, aucun doute, aucune insécurité ne peuvent nous assaillir.

 

Pour celles qui souhaitent expérimenter et installer ces états de conscience dans leur vie, je vous invite particulièrement à ces deux prochaines retraites :

 

[AU QUÉBEC] L’Art du Flow : Respirer, Transformer, S’Élever / Immersion de 4 jours pour femmes au Spa Eastman / 23 au 26 mai 2019

 

[COSTA RICA] Ancrage au cœur de la Plénitude féminine / 9 au 16 novembre 2019 (Surf et Kundalini yoga)

 

[COSTA RICA] Féminité & Kundalini: Intuition ~ Abondance ~ Gratitude / 1er au 8 février 2020 (Kundalini yoga)

 

 

Amour et bénédictions,

 

Sat Nam!

Laisser un commentaire